Comment bien choisir ses études supérieures après le Bac ? (Guide)

Comment choisir entre un BTS et un BUT ? Quelles sont les différences entre une école de commerce post-bac et une école de commerce après une prépa ? Quel est le rythme en CPGE ? Tant de questions complexes auxquelles nous allons répondre dans ce guide sur les études supérieures.

L’objectif de ce guide est de vous fournir des supports utiles et faciles à comprendre (tableaux, fiches formations, vidéos…) pour accompagner les élèves et leurs parents.

Sommaire :

Téléchargez nos ressources en PDF :

Organisation des études post-bac

Après, le bac l’élève est confronté à une multitude d’offres de formation et il n’est pas toujours facile d’y voir clair. C’est pourquoi, nous vous proposons un petit tableau simplifié des études possibles après le bac. L’objectif de ce tableau n’est pas d’avoir la vue la plus complète possible. L’objectif est de permettre une compréhension facile de l’offre disponible et leurs spécificités.

Pour compléter ce tableau, nous vous proposons ci-dessous une présentation plus détaillée des formations. Pour chaque formation, vous trouverez une fiche récapitulative.

Les formations à l’université

L’université propose deux types de formation :

  • La licence : une formation plus théorique.
  • Le BUT : une formation plus pratique.

La licence

La licence est une formation (en 3 ans) davantage théorique que pratique. Elle permet à l’élève d’acquérir des savoirs et d’approfondir ses connaissances dans le domaine son choix. Elle ne forme pas à un métier. En revanche, elle permet de découvrir des auteurs, des idées, des concepts sur un sujet qui l’intéresse.

Exemple : Les étudiants en licence de biologie étudient la vie sous toutes ses formes, des organismes unicellulaires aux écosystèmes complexes. Ils apprennent les bases de la génétique, de l’évolution, de la physiologie et de l’écologie, mais ils n’apprennent pas nécessairement comment appliquer ces connaissances dans un laboratoire de recherche ou une entreprise de biotechnologie.

Il existe une licence pour presque tous les domaines. En voici une liste non exhaustive :

  • Langues étrangères
  • Physique
  • Mathématiques
  • Informatique
  • Information et communication
  • Droit
  • Médecine
  • Économie
  • Gestion
  • Histoire
  • Philosophie
  • Psychologie
  • Sociologie
  • Arts

La licence offre beaucoup de liberté à l’élève. Il faut donc être autonome et être capable de s’autodiscipliner.

Les frais de scolarité s’élèvent entre 200 et 700€ à l’année.

Après la licence, les étudiants sont invités à poursuivre leurs études. En effet, puisque la licence est davantage théorique que pratique, il est très recommandé de poursuivre en Master (Bac +5) ou dans une école spécialisée (ingénieur, commerce, architecture, journalisme…) afin de compléter son profil avec des compétences professionnelles.

qu'est-ce qu'une licence ? (études supérieures)

Le BUT : bachelor universitaire de technologie

Le BUT est une formation en 3 ans. Elle offre l’opportunité à la fois d’acquérir des connaissances approfondies dans un domaine, mais aussi des compétences professionnelles. Ainsi, elle permet à l’élève de choisir, à la fin des 3 ans, entre poursuivre ses études ou entrer directement dans le monde du travail.

Les domaines d’études sont nombreux et variés. Voici quelques exemples :

  • Énergie
  • Vente
  • Communication
  • Métiers du livre
  • Carrière juridique
  • Génie civil
  • Chimie
  • Informatique
  • Carrière sociale
  • Multimédia et Internet
  • Statistique
  • Logistique et transport
  • Gestion

En BUT, les élèves restent très encadrés. La charge de travail est plutôt soutenue, avec des devoirs à la maison réguliers et un contrôle continu.

L’élève sera aussi amené à faire des stages en entreprise et pourra, dans certains cas, faire sa formation en alternance.

Les frais de scolarité s’élèvent entre 200€ et 700€ à l’année.

Après le BUT, l’élève peut continuer ses études en Master, rejoindre une école spécialisée (commerce, journalisme, ingénieurs…) ou chercher un emploi.

qu'est-ce qu'un but ? (études supérieures)

Les CPGE : classes préparatoires aux grandes écoles

Les classes préparatoires aux grandes écoles (ou CPGE) ont pour objectif de préparer les étudiants aux concours des Grandes Écoles. Le rythme est intensif. Cependant, quel que soit le résultat, ces formations apportent de larges connaissances et une grande culture générale.

Il existe 4 grands types de classes préparatoires :

  • Les prépas littéraires (2 ans) : aussi appelée hypokhâgne – khâgne, elles préparent en particulier le concours des ENS (école normale supérieure).
  • Les prépas commerce ECG : Elles préparent principalement aux grandes écoles de commerce (HEC, ESSEC, ESCP…).
  • Les prépas scientifiques : Elles préparent principalement aux grandes écoles d’ingénieurs (Polytechnique, Centrale-Supelec, Mines…).
  • Les prépas artistiques (1 an) : Elles préparent principalement aux grandes écoles d’arts (ENSAD, ENSBA Paris, ENSCI…).

Au-delà de préparer un concours, la prépa offre l’opportunité aux étudiants d’acquérir de larges et solides connaissances. De plus, elle permet de développer une méthode de travail rigoureuse.

Les frais de scolarité s’élèvent entre 200€ et 700€ à l’année.

À la fin des deux ans, en fonction de leurs résultats aux concours, les étudiants peuvent soit poursuivre dans une grande école, soit s’inscrire à l’université.

études supérieures : pourquoi faire une prépa ? c'est quoi ?

Les formations professionnelles

Ces formations font généralement suite à un bac professionnel ou technologique. Elles forment les élèves à devenir des professionnels. Les cours sont davantage concrets et pratiques.

Le BTS : brevet de technicien supérieur

Le BTS s’obtient en 2 ans. Ce sont des études courtes. L’objectif : permettre à l’élève de trouver un emploi rapidement. Tout est orienté vers l’emploi. Ainsi, les cours sont plus pratiques et concrets. Ils s’ancrent dans la continuité du bac professionnel ou technologique.

Exemple : dans un BTS en hôtellerie-restauration, dès le début de la formation, l’étudiant apprendra des compétences pratiques, comme gérer les réservations, organiser des événements, superviser le personnel et préparer des repas. C’est un enseignement très concret, qui prépare directement pour un emploi dans le secteur. À titre de comparaison, en licence management hôtellerie tourisme, l’élève étudiera des matières plus théoriques, comme l’histoire du tourisme, les principes du marketing et de la gestion, et les langues étrangères. Il y aura moins de travaux pratiques et d’ateliers.

Aller en BTS, c’est apprendre un métier et donc se spécialiser. Avant de s’engager, il est important d’avoir un projet professionnel clair en tête car il sera difficile de changer de voie sans repartir de zéro.

Il existe des BTS dans tous les domaines. En effet, il y a plus de 100 BTS différents. Voici quelques secteurs populaires :

  • Agriculture, environnement, agroalimentaire
  • Art, Design, Audiovisuel
  • Santé, paramédical, social
  • Assurance, banque, commerce, comptabilité
  • Bâtiment et travaux publics
  • Informatique, électronique
  • Hôtellerie, restauration, tourisme
  • Aéronautique, automobile, mécanique

Les frais de scolarité s’élèvent entre 200€ et 700€ à l’année.

Après un BTS, certains élèves s’engagent dans le monde du travail. Néanmoins, il est possible de continuer ses études en école spécialisée (école d’ingénieurs, école de commerce, école de communication…), en licence professionnelle ou en 3e année de BUT.

études supérieures : qu'est -ce que le BTS ?

Le DN MADE

Le DN MADE forme aux arts et au design. Le DN MADE est donc une formation pour les élèves avec une appétence pour l’art (dessin, mode, graphisme, animation…). Contrairement aux licence d’arts, ce n’est pas seulement une formation théorique. Il s’agit d’une formation pratique où les élèves sont amenés à travailler sur des projets afin de développer des compétences professionnelles. Le DN MADE est une formation en 3 ans.

Le DN MADE est une formation dans le domaine de l’art, mais l’étudiant doit choisir une mention, c’est à dire une voie spécifique qui l’intéresse particulièrement. Il y en a 14 au choix :

  1. Animation
  2. Espace
  3. Événement
  4. Graphisme
  5. Innovation sociale
  6. Instrument
  7. Livre
  8. Matériaux
  9. Mode
  10. Numérique
  11. Objet
  12. Ornement
  13. Patrimoine
  14. Spectacle

Les frais de scolarité s’élèvent entre 200€ et 700€ à l’année.

Après un DN MADE, l’étudiant est prêt pour travailler en entreprise. Cependant, il peut aussi décider de continuer ses études pour compléter son profil avec des connaissances plus approfondies dans le domaine de l’art. Pour cela, il peut aller en Master ou en école d’art.

études supérieures : qu'est-ce que le dn made ?

Les écoles spécialisées

Au-delà de ces grandes catégories, il existe une multitude d’écoles spécialisées publiques et privées. Pour ces dernières les frais de scolarité sont souvent importants (5000 à 15 000€). Pour faciliter la lecture et la compréhension, nous ne parlerons ici que des écoles accessibles après le bac. Par exemple : nous ne parlerons pas des écoles vétérinaires, car elles ne sont accessibles qu’après une prépa scientifique.

études supérieures : qu'est-ce qu'une école spécialisée

Les écoles publiques

Pour certains secteurs d’activité spécifiques, les formations sont dispensées par des écoles spécialisées dans le domaine. Les principales sont les suivantes :

  • École d’arts
  • École d’architecture
  • Institut de formation en soins infirmiers (IFSI)
  • École d’ingénieurs (avec prépa intégrée)
  • Institut d’études politiques
  • École audiovisuel et de cinéma

À la manière des BUT, les cours sont à la fois théoriques et pratiques. Les élèves seront amenés à travailler en groupe et sur des projets. L’encadrement des élèves est important. La formation s’accompagne généralement de stages et propose parfois des alternances.

Les admissions pour ces écoles se font via Parcoursup. Il peut y avoir un concours et un entretien d’entrée, au-delà du dossier demandé.

Dans le public, le prix des écoles varient généralement entre 200 € et 5000 € l’année.

Le nombre d’années d’études varie selon les formations : entre 3 et 5 ans. Après une école spécialisée, il est possible de continuer ses études à l’université pour approfondir ses connaissances. Cependant, il est également possible de commencer à travailler.

Les écoles privées

Pour les écoles privées, c’est plus complexe. Il existe des écoles privées dans tous les domaines. Elles font concurrence aux écoles spécialisées publiques, mais aussi à tous les autres types de formation que nous avons vus (licence, BUT, CPGE, BTS, DN MADE).

La qualité des formations varie en fonction de la réputation de l’école et de la valeur de son diplôme. S’il n’est pas reconnu par l’État alors le diplôme n’a aucune valeur.

Quels avantages à aller dans le privé ?

  • Infrastructures et équipements : ces formations ont souvent des infrastructures et des équipements modernes et de qualité.
  • Réseau professionnel : ces formations ont souvent des réseaux de professionnels et d’anciens étudiants étoffés.

Quels inconvénients ?

  • Coûts : ces écoles ont des frais de scolarité annuels plus élevés que les écoles publiques. Cela peut être un obstacle pour les étudiants qui ne peuvent pas se permettre de payer ces frais ou qui doivent s’endetter pour financer leur formation. À noter : certaines proposent des formations en alternance. Cela permet de réduire les coûts, parfois totalement.
  • Réputation : toutes les écoles spécialisées privées ne se valent pas en termes de qualité de l’enseignement et de reconnaissance. Il est important de bien se renseigner sur l’école avant de s’inscrire pour éviter de se retrouver dans une école de mauvaise qualité ou non reconnue.

Toutes les offres de formation qui existent dans le public existent aussi dans le privé. Pour éviter de complexifier ce guide, nous n’en parlerons pas.

Études supérieures : ressources complémentaires.

Pour terminer ce guide sur les études supérieures, nous vous proposons quelques ressources complémentaires à télécharger.

Vous trouverez :

  • Un tableau « Comment financer ses études ?«  pour accompagner l’élève ou les parents sur ce sujet.
  • Une fiche sur les fausses croyances à propos des études supérieures, afin d’y voir plus clair.
  • Une fiche « 5 raisons de faire des études supérieures« 
  • Un graphique : « Le taux de chômage en fonction du diplôme et de l’âge »

Toutes ces ressources sont disponibles gratuitement, ci-dessous ↓

???? Si vous avez aimé cette ressource, vous aimerez sûrement les suivantes. Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir notre prochaine ressource par email, dès sa sortie. Pas de spam. 1 mail par mois seulement. Pour vous abonner : cliquez ici.

Laisser un commentaire